Salut les maudits Américains!

Il me fait plaisir de vous souhaiter la bienvenue à ce numéro pan-Canadien du Stranger. La lecture, il est vrai, peut vous sembler difficile, mais elle en vaut le coup.

Je peux parfois avoir l'air tout frais sorti des Ozarks, mais je suis premier ministre d'un pays qui butte le cul de votre nation amoureuse de Jésus, semi-automatique et SUV. Vous n'êtes pas d'accord? Demandez-donc l'avis des fumeux d'pot, des gais ou, encore mieux, demandez aux fumeux-d'pot-gais.

Quel est mon secret? C'est aussi simple (d'esprit) que votre président américain moyen. J'ai du sang français plein les veines, mes amis. Je ne suis pas un riche texan mené au pouvoir grce à mon papa. Je suis Québécois. Le dernier d'une longue liste de frogs à la tête du pays venus des marécages de la province qui a su unir patates frites, fromage et sauce brune pour en faire un repas.

George a pas aimé ça que je m'abstienne de sa petite guerre plus tôt cette année, mais il va encore moins aimer ce que je prépare. Comme vous le savez peut-être, je planifie bientôt prendre ma retraite. En bon Shawiniganien, je compte dédier tout mon temps à promouvoir le mode de vie canadien-français à travers son pays. Attendez qu'il voit mon armée de grenouilles mangeuses de fromage, joueuses de hockey, porteuses de mini-jupes pures laine. Attendez qu'il entendent leurs charmants accents.

Vos rues seront bientôt infestées de strip clubs, de putains et de restaurants où seront servis rosbif, cretons et fèves aux lards. Vous fumerez des cigarettes Export A où vous le voudrez bien--on vous emmerde, maudits Nazis santé de New York--et vous comprendrez combien il est bon de baiser. Vous réaliserez, comme l'a fait José Théodore, que les motards c'est du bon monde.

Vous découvrirez que les pages de vos bibles font de l'excellent papier à rouler.

Tout ça, je vais vous le donner parce que j'ai plus de virilité, de force, de courage et d'endurance dans mon petit doigt que George n'en a dans la grandeur de son ranch. Le peuple canadien le sait, ma femme le sait, et vous, bientôt, le saurai aussi.

Il y a longtemps que nous, les Québécois, avec nos Speedos, nos bédaines de bière, nos coupes de cheveux Pepsi et nos lunettes de soleil à trois piastres avons conquis la Floride. Pis, vous savez le train que vous avez pris pour aller au travail ce matin ou le jet que vous avez pris pour aller aux Hamptons le weekend dernier ou le Sea-Doo que vous prenez pour énerver vous voisins sur le lacs? Eh ben vous seriez sans si ce n'était pas pour Bombardier, une bonne vieille entreprise québécoise, située en plein Valcourt, Québec.

Et la cerise sur le sundae, la fabuleuse, l'unique, la québécoise Céline Dion a chanté votre hymne nationale lors de votre Super Bowl. La révolution est déjà commencée: bientôt Radio-Canada se branchera directement dans vos cervelles, le tout financé par vos taxes. Ha, ha, ha. Ce n'est plus qu'une question de temps.

Merci, salut la visite.

Jean Chrétien

Premier ministre du Canada